Xavier

xavier
Naissance de Victor Hugo – BM Besançon

Xavier, c’est le prénom qui représente la mortalité infantile et des jeunes adultes. C’est la souffrance de mes grands-parents, leur silence, leur drame.

Il y a bien sûr tous les morts de la grande guerre mais aussi :

  • César Aristide Bernard (1842-1863), le frère d’Albert,
  • Les frères et sœurs de René et André : Madeleine, Amélie, Henri…
  • Les enfants de Delphine et d’Elisabeth
  • Louise Thérèse Chauchard (1762-1763), la fille de Marguerite
  • Victor Joseph Chauchard (1798-1800), le fils de Victoire

Et puis toutes les fausses couches, tous les enfants morts nés, qui peut-être ne sont pas consignés dans les registres.  Ce sont des histoires d’allaitement, de mise en nourrice, de suralimentation des nourrissons au début du 20e siècle, de maladie, de dysenterie. L’infini tristesse de la mortalité infantile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s