Zénobie

Et pourquoi pas Zénobie ? Cette tragédie de Crébillon date de 1711? Bérénice de Racine date de 1670. Pour finir nous voilà en Franche-Comté. Je suis mère de famille et bibliothécaire. Je n'ai pas une chambre (un lieu) à moi et si j'essaye d'écrire, je suis sans cesse interrompue. Enfant, j'ai découvert la généalogie devant … Lire la suite de Zénobie

Yvonne

Et enfin retour à Toulon. Pourquoi Yvonne a t'elle fait taire son sens artistique ? Elle photographiait et écrivait des poèmes. Je ne crois pas qu'il reste un seul poème d'elle. Elle a tout arrêté après son mariage et a laissé son fils unique prendre le relais pour la photographie. Qui donc était cette femme … Lire la suite de Yvonne

Xavière

La gazette des femmes Pas de Xavière dans la famille, ni comme prénom ni religieuse, je vous présenterai donc Césarine. Et avec, elle nous découvrons la Normandie. Césarine est la mère de Madeleine. Fille et sœur d'horloger, elle était modiste (c'est à dire selon la définition créatrice de chapeau) et épouse de gendarme. Césarine a … Lire la suite de Xavière

Wilhelmine

Le journal des coiffeurs Pas de Wilhelmine ni Guillemette, nous suivrons donc Amélie Chauchard, de l'Auvergne au Var. Amélie est née à Aurillac en 1832, au gré des mutations de son père. Elle est la fille de Gustave et Mathilde, cousins germains qui se sont mariés en grande pompe à Grenoble en 1826. Se souvient-elle … Lire la suite de Wilhelmine

Victoire

Les glaneuses de Millet, sur Gallica. Retour à Bayonne et retour chez les Pambrun. Catherine Victoire (1811-1877) est une nièce de Françoise et Gracieuse. Elle fait partie de 4 générations de Catherine, sa grand mère, sa mère, elle et sa fille Catherine Prospérine. La maman de Victoire a trois enfants et décède quatre mois après … Lire la suite de Victoire

Ursule

Le Journal des dames et des modes, 1838 C'est un double mariage qui est célébré à Aix en Provence en cette fin de novembre 1809. Louis François Meifred et Marie Antoinette Tassis assistent en effet au mariage de leurs deux filles Rose et Ursule avec deux frères Bourgarel. Ursule épouse Pierre Joseph Bourgarel, le frère … Lire la suite de Ursule

Thérèse

Le journal des dames et des modes, 1838 Voici l'évocation de trois sœurs mariées sous l'Empire, originaires de Castellane, ayant eu toutes les trois de nombreux enfants. Peut-être aurai-je du présenter encore mon aïeule Rose Meifred, avant d'évoquer ses deux sœurs aujourd'hui, Thérèse et demain, Ursule. Leur père Louis François Meifred fut conseiller à la … Lire la suite de Thérèse

Suzanne

    Le Journal des coiffeurs, 1863 Il y a plusieurs Suzanne dans la famille et j'avais envisagé d'abord d'écrire sur une autre. Et puis une phrase dans les mémoires de mon grand-père m'a fait choisir Suzanne Baume. Il regrettait en effet de ne pas avoir parlé d'elle, avec son grand père Gustave, le frère de … Lire la suite de Suzanne

Rose

Atelier de couturières provencales, Antoine Raspal, 1760. Ce prénom Rose est habituellement donné à chaque génération dans la famille, il manque pourtant une Rose à ma génération mais pas à la suivante. Retour à Toulon, ville qui m'est si familière ! Marie Rose est la belle mère d'Augustine Barles, la fille de Maratine Liberté Baume. … Lire la suite de Rose

Quintia

Carnet de Désiré Monnier La cinquième. Je connais des Sixte mais pas de Quintia. Je voulais faire ici une autre pause dans ce collier de prénom et étudier encore une fois la qualité, c'est à dire la profession de mes ancêtres. Mes aïeules sont souvent épouse de, marquée sans profession dans l'état civil, parfois rentières … Lire la suite de Quintia