Delphine

Delphine1883

La Canastilla infantil, 1883

J’ai évoqué Delphine dans mon précédent challenge, une mère féconde et mariée à 16 ans a un homme, Pierre Arden, né à Anvers. Curieuse alliance entre cette grande famille provençale et une famille du Nord. Delphine est d’une famille de onze enfants, elle a autant d’enfants que sa mère. En 1851, Delphine vit avec son mari au 113 rue Lafayette à Toulon, il y a 7 enfants : Adèle 12 ans, Ernest 10 ans, Rose 8 ans, Eugénie 5 ans, Isabelle 3 ans, Frédéric 1 ans, Adrien 2 mois. Il y a aussi Rosine une domestique. Les parents de Delphine Bourgarel, Jean et Rose ont 80 ans et 60 ans. Ils vivent avec leurs filles dans le même immeubles.

La dernière fille de Delphine est née en 1854, elle est prénommée comme sa mère. En 1856, elle est recensée avec sa famille, elle a 18 mois. En 1866, elle a 11 ans. En 1872, elle vit toujours avec ses parents, elle a 18 ans, il y a aussi Adèle 34 ans, Rose 26 ans et Ernest 32 ans. Delphine (fille) quitte la ville après son mariage en 1874, pour Collobrières, un village de la forêt des Maures. Delphine est la dernière de sa grande famille. Ses parents doivent être soulagés de la marier, avec comme seule vraie dote, sa grâce et son intelligence. Il reste encore deux filles à marier et un fils : Adèle 38 ans, Rose 32 ans et Ernest 37 ans. Est-ce la petite dernière qui a cherché coûte que coûte à quitter la maison ? En effet, la famille a vécu un drame en 1870, nous en reparlerons.

Albert a perdu sa mère en 1872. En 1876, il y a une domestique dans la maison de Collobrières. Delphine a 22 ans, elle n’a pas encore d’enfant. Alice est présente dans le recensement de 1881, puis en 1886, les deux sœurs âgées de 8 et 7 ans et une domestique. Où donc est la cadette en 1881 ? Je la pensais à Toulon chez sa grand-mère mais c’est l’année du décès de Delphine Arden et celle-ci n’est pas recensée. En 1891, on découvre les parents et les deux filles à Collobrières et toujours le grand-père Bernard qui n’a jamais quitté ce foyer. Il est décédé en 1896, ses deux petites filles ont déjà 20 et 18 ans. L’ainée se marie avec un officier, fin 1897. La seconde épouse un autre officier l’année suivante. Ils participent tous les deux à la grande guerre et reçoivent la légion d’honneur. Delphine décède six mois avant l’ainé de ses petit-fils, mort à la fin de la guerre.

7 réflexions sur “Delphine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s