A Soleilhas

Nous voilà au 17e siècle dans l’actuel parc du Verdon (Alpes de Haute Provence). Pierre Bernard est lieutenant de juge, il rend donc la justice seigneurial à Soleilhas, bourg qui doit compter alors environ 500 habitants.

Pierre Bernard épouse Jeannette Maurin, certains arbres évoquent le 26 mars 1647 (mardi), à Malons-et-Elze, dans le Gard, Languedoc-Roussillon. Cela semble bien loin de Soleilhas.

Le couple a eu au moins six enfants dont Suzanne et Pierre. Nous descendons de ces deux enfants. C’est un nouveau couple d’implexes. Les générations 12 et 13 s’emmêlent donc un peu plus.

Suzanne a un frère Pierre, mort en 1714, qui est aussi notre aïeul

Delphine Bourgarel et Pierre Philippe Arden sont par ailleurs les parents de nos ancêtres Frédéric et Delphine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s